The Vampire Diaries RPG.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

la grâce est plus belle que la beauté [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nayabel B. Andrews

avatar. messages : 52
. localization : là où je suis
. job : student
. avatar : s. bush ♥

others
relationship:
crédits: Soufy
MessageSujet: la grâce est plus belle que la beauté [Terminé] Ven 21 Mai - 18:00

Nayabel Billy-Ann Andrews
featuring Sophia Bush


    (c) Dodixe
    Identité du personnage


      Nom : ANDREWS
      Prénom(s) : Nayabel Billy-Ann
      Âge : 21 ans
      Date de naissance : 14 février 1989 à Salt Lake City
      Groupe désiré : Human

    once upon a time..



    Chapitre 1 : La Naïveté
    Ma petite vie ? Vous savez, il n'y a rien de si extraordinaire que vous semblez le croire... Quoi ?.. Bon je ne semble pas trop avoir le choix visiblement... Commençons par le commencement alors... Paolo Rosario était un élève brillant qui étudiait à l'université de Brown. Passionné de la justice, dès son plus jeune âge, il sut qu'il voulait être soit juge soit avocat. Il voyait déjà sa route toute tracée. Parfois, les chemins sont semés d'embuches et cela ne manqua par lui. Déjà, il fut viré de l'université pour avoir triché à un partiel. Fils d'un homme d'affaires, le Doyen de Brown accepta de ne pas faire figurer cet incident dans son dossier. De ce fait, à peine un mois après, il fut recruté par Standford bien heureux d'avoir le fils du représentant de l'électroménager à son université. Chaque bêtise qu'il faisait était aussitôt ignorée ou du moins camouflée. C'était hallucinant pour les amis de Paolo car ils trouvaient vraiment injuste que lui ne soit jamais jugé coupable de ses actes. Toutefois, un jour, il croisa la route d'une jolie blondinette qui ne manqua pas de le faire craquer. Cette jeune étudiante portait le nom de Layla Andrews. Il ne vibrait plus que pour ce doux prénom qui sonnait comme une mélodie à ses yeux. Elle était la seule jeune femme qui le mettait dans cet état-là et il se surprit à devenir romantique simplement dans le but de la séduire. Cela ne prit pas aussi longtemps qu'il l'aurait cru. Effectivement, deux semaines après, ils sortaient ensemble et l'amour faisait déjà parti de leur quotidien. Lors de leur dernière année d'étude, Layla tomba enceinte. Elle fut heureuse de porter l'enfant de celui qu'elle aimait surtout qu'ils étaient mariés depuis quelques mois maintenant. Paolo n'accueillit pas la nouvelle de la même manière. Ils se disputèrent ardemment sur le sujet car Layla voulait le garder mais pas Paolo. Trois mois avant l'accouchement, ils entamèrent une procédure de divorce. Et oui, leur histoire qui paraissait idyllique ne l'était pas tant que cela finalement. C'est alors que je vis le jour en ayant seulement ma mère auprès de moi. Ma mère est rapidement retournée dans son pays d’origine, Salzburg. Elle m’a toujours dit que j’étais née à Salzburg alors qu’en fait, je suis native de Salt Lake City. Ce mensonge a été créé pour que je n’essaye pas de chercher mon père.


    Chapitre 2 : La Curiosité
    Les années passèrent et j'essayais de mon mieux d'accepter la situation. Quand j'avais environ 6 ans, un jour, je surpris ma mère en lui demandant si mon papa était parti parce qu'il ne m'aimait pas ou ne voulait pas de moi. Elle ne me répondit pas et malgré mon jeune âge, je compris facilement que cela voulait dire que je n'étais pas bien loin de la vérité. Il s'agissait de l'une de mes deux idées. La même année, je me suis mise à la danse classique. J'adorais porter ces jolis tutus roses saillants surtout que maman prenait tout son temps pour les confectionner à la taille parfaite. En réalité, je faisais de la danse pour rendre ma mère fière de moi et nullement parce que j'en avais envie. Je n'en avais rien à faire, je n'aimais que les habits que je portais dans ce sport. Je le faisais aussi dans l'espoir qu'un jour, mon père l'apprenne et qu'il me rende donc visite à l'un de mes galas. C'était vraiment me mettre le doigt dans l'œil... mais je n'étais qu'une enfant et je ne savais pas que la vie qui m'attendait serait bien plus difficile que celle que je vivais. Je grandissais chaque jour un peu plus et mon espoir s'amoindrissait de jour en jour. Je finissais bien par comprendre que mon père ne reviendrait jamais. Il m'avait vu deux minutes à ma naissance m'avait dit ma mère mais il ne resta pas davantage... C'était qu'il n'en avait vraiment rien à faire de moi. Je ne supportais pas de voir ces enfants qui rentraient à la maison avec leur cher papa alors que moi, il ne serait jamais là.


    Chapitre 3 : La Maturité
    Le lycée arriva à grands pas et je dois avouer que ce fut mes plus belles années avec cette année qui débute à la faculté. La grande école m'ouvrait ses bras et j'avais attendu cela avec réelles envies. Malgré le manque d'un père, j'avais toujours été en avance sur les gens de mon âge. La fierté de ma mère vis-à-vis de moi ne faisait que grandir grâce à cela. Je la rendais heureuse tout en l'étant moi-même. Le lycée me fit connaître le premier amour. Il se prénommait Desmond... oui, Desmond, quand j'y pense, je crois que si je le revoyais, j'aurais toujours ces papillons dans le ventre. Il avait ce don de me mettre à l'aise dans n'importe quelle situation. Nous sommes sortis ensemble en première ainsi qu'en terminale. Les rangs de l'université nous ont séparés mais en y repensant, nous étions devenus très différents l'un de l'autre. Il portait à présent davantage d'intérêt à s'amuser, à faire la fête ainsi qu'à faire l'amour. Ce fut d'ailleurs ma première fois avec lui et, comme toujours, il m'avait mis à l'aise. Je ne l'oublierais pas mais j'aime l'idée que nous fassions chacun notre vie de notre côté. Puis, si le destin le souhaite, nos chemins se recroiseront peut-être un jour. J’ai quitté mon Salzburg natal pour venir étudier aux Etats-Unis. J’ai toujours rêvé de découvertes alors c’en était l’occasion rêvée. Alors que j’avais commencé des études de droit à UCLA, l’université de Los Angeles, j’ai finalement abandonné. Je ne parvenais pas à tenir le coup car je trouvais tout simplement qu’on nous en demandait trop. J’ai rejoint la ville de Mystic Falls car j’ai entendu parler d’histoires de vampires au sujet de cette ville. Cela m’a intéressée et me voilà…

    i am characterial..


    "Quel sacré caractère, cette Nayabel !!" Nombreuses sont les personnes à penser cela. Le truc, c'est qu'elle n'hésite pas à rembarrer les gens et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est loin d'être au goût de tous. Ce n'est pas franchement plaisant de se prendre la vérité en face sans savoir quoi rétorquer pour sa propre défense. La jeune et jolie demoiselle est franche. Certains considèrent ce trait de caractère comme une vraie "bénédiction" si l'on peut dire car ils peuvent être sûr de l'avis ou même du jugement que Nayabel porte sur eux. Cependant, la franchise n'a pas que des bons côtés. En effet, lorsqu'elle est en colère, elle balance ce qu'elle pense sans même penser aux conséquences que ça pourrait avoir. Ainsi, elle peut prononcer des choses blessantes alors qu'elle est du genre à réfléchir avant de parler afin d'avoir le tact nécessaire. Nayabel Billy-Ann Andrews est également une jeune femme très attentive. Ce que j'entends par attentive, c'est qu'elle fait attention à énormèment de choses et qu'elle se pose donc rapidement des questions lorsqu'un point lui semble étrange. De plus, son attention passe par l'amitié. Quand un de ses ami(e)s va mal, elle sera prête à faire des pieds et des mains pour lui venir en aide, quitte à parcourir des kilomètres et des kilomètres pour le rejoindre. Les points forts et positifs sont passés alors les défauts prennent place. En effet, personne n'est parfait et c'est aussi le cas pour Billy-Ann. Malgré son franc-parler, la belle américaine a tendance à être fragile tout comme incertaine. Elle doute beaucoup de ses capacités à faire les choses. Sa fragilité lui vient de la peur qu'on lui fasse du mal. A force de se méfier des gens, elle se met en danger au lieu de se préserver. Ensuite, son incertitude est née à cause de sa peur de l'échec mais aussi des erreurs. Nayabel a l'impression de tout faire de travers ce qui la pousse à douter sur elle-même. Elle est également jalouse et capricieuse. En effet, si elle veut quelque chose, suivant ce que c'est, elle peut tout mettre en oeuvre pour le réaliser. L'amour, le vrai... elle y croit et c'est ce qui la rend quelque peu romantique sur les bords. Sa maladresse plaît souvent aux jeunes hommes de son "âge" mais ce n'est pas autant qu'elle en joue.

    et toi dérrière l'écran? qui es-tu?


    Prénom : Cassandra
    Âge : 17 ans
    Avatar : Sophia Bush
    Double compte ?: Non
    Où as-tu connu le forum ?: Par AE
    As-tu recensé ton avatar ?: Fait
    Code du règlement : Okaai by Elena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
    QUEEN ♣ Niark niark!


avatar. messages : 277

others
relationship:
crédits: (c) shiya
MessageSujet: Re: la grâce est plus belle que la beauté [Terminé] Ven 21 Mai - 18:27

    SOPHIAAAAA ♥
    Bienvenue, je te valide (:

_________________
[list]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

la grâce est plus belle que la beauté [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MYSTIC ♣ FALLS :: « the beginning » :: arrivage de viande fraîche :: fiches validées-